Affordable Access

Effets athéroprotecteurs de la curcumine et d’extraits riches en polyphénols d’Antirhea borbonica et de Doratoxylon apetalum

Authors
  • Bonneville, Jonathan
Publication Date
Jun 27, 2018
Source
HAL-UPMC
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité en France avec une prévalence encore plus importante à La Réunion. La plupart des décès sont attribuables aux cardiopathies ischémiques due à la rupture d'une plaque d'athérosclérose et à la formation d'un caillot entrainant une ischémie cardiaque. L'oxydation des lipoprotéines de basse densité (LDL) et la dysfonction de l'endothélium représentent des étapes importantes dans la déstabilisation de la plaque, d'où l’intérêt de rechercher un traitement capable de diminuer l'oxydation des LDL ou de protéger les cellules endothéliales de leurs effets cytotoxiques. Les polyphénols sont des molécules antioxydantes très présentes dans le règne végétal. Des études préliminaires du laboratoire sur des adipocytes humain on montré que des extraits riches en polyphénols d'Antirhea borbonica et de Doratoxylon apetalum, deux espèces respectivement endémique et indigène de l'Île de La Réunion, possédaient des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires (Marimoutou, M et al. 2015). Le But de cette thèse était, dans un premier temps, de tester les capacités antioxydantes et cytoprotectrices d'extraits riches en polyphénols de ces deux espèces sur des cellules endothéliales. Puis dans un second temps nous avons testé l'extrait de Doratoxylon apetalum sur un modèle murin d'athérosclérose (souris ApoE KO) pour évaluer son effet anti-inflammatoire sur les plaques d'athérome.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times