Affordable Access

Education thérapeutique des patients apnéiques inobservants appareillés par pression positive continue

Authors
  • TAVERNE, Jérémie
  • FRY-POUWELS, Stéphanie
Publication Date
Jan 01, 2013
Source
OpenGrey Repository
Keywords
Language
French
License
Unknown

Abstract

INTRODUCTION La Pression Positive Continue (PPC) est le traitement de référence du syndrome d apnées obstructives du sommeil (SAOS). L efficacité clinique et sur les complications cardiovasculaires nécessite une observance optimale. Cependant de nombreux patients ont une utilisation insuffisante de l appareillage malgré une prise en charge adaptée. Notre étude avait pour objectif d évaluer l intérêt d un programme d éducation thérapeutique de patients (ETP) apnéiques inobservants ainsi que son bénéfice à long terme, et d identifier des facteurs d inobservance. PATIENTS ET METHODE 64 patients appareillés par PPC ont bénéficié d un programme d ETP. Le critère d inclusion était une observance horaire journalière < 4h/nuit. Cette ETP était réalisée sous forme de visites à domicile par une équipe spécialisée. Les patients étaient évalués lors d un diagnostic éducatif initial puis à la fin de l ETP. RESULTATS 36 hommes et 28 femmes, peu symptomatiques (Epworth à 7,7 +- 5) malgré un SAOS sévère ont été inclus. Après l ETP, l observance était de 3,55 heures (+- 2,12), contre 1,42 (+- 0,99) initialement, p<(0,0001). Deux sous-groupes ont été distingués selon l observance. 33 patients (51,5%) devenaient observants (> 4h/nuit). A 6 mois de suivi, le maintien du bénéfice de l ETP était présent chez un tiers des patients et persistait pour 27% d entre eux à 12 mois. Les patients restant inobservants avaient abandonné plus précocement la PPC (216 jours +-417 versus 575 jours +-755 ; p= 0,023). Des facteurs indépendants de mauvaise réponse à l ETP ont été identifiés, incluant le statut marital (vivre seul versus en couple) (OR : 0,262, 95%IC de 0,072 à 0,952, p= 0,042), le tabagisme (OR : 0,217, 95%IC de 0,057 à 0,825, p= 0,025) ainsi que le nombre d interventions de l équipe d ETP (OR : 0,801, 95%IC de 0,670 à 0,958, p= 0,015). CONCLUSION Un patient sur deux est devenu observant après l ETP ; à long terme ce bénéfice a tendance à se réduire, suggérant l intérêt d un coaching périodique au long cours. Il faudra être vigilant dans la prise en charge des patients porteurs de facteurs de risque d inobservance / LILLE2-BU Santé-Recherche (593502101) / Sudoc / Sudoc / France / FR

Report this publication

Statistics

Seen <100 times