Affordable Access

Publisher Website

D’un fond abyssal de la langue

Authors
Journal
Filigrane Écoutes psychothérapiques
1192-1412
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
20
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.7202/1004037ar
Source
Legacy
Disciplines
  • Political Science
  • Psychology

Abstract

Comment l’expérience de la psychanalyse peut-elle rendre compte de ce qui fait la relation vivante de chacun à l’étrangeté de « sa » langue, en particulier quand celle-ci porte des parts d’indicible, de douleur innommable, de catastrophe subjective irreprésentable, hors de toute mémoire et de tout souvenir ? La confiance faite à l’autre est ici décisive, et constitue tout l’enjeu de l’analyse permanente des contre-transferts mobilisés en séance. En quoi la dominance actuelle d’une langue de la technique, réduite à son savoir-faire, en vient à disqualifier la fonction identifiante de la parole, au risque d’ouvrir à cette part refoulée de la langue qu’on pourrait désigner comme « post-totalitaire » ? Il s’agira ici de repérer ce qui, dans la clinique de la séance, renvoie à un tel drame de la langue, dans la destitution transmise de son pouvoir de nomination.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments
F