Affordable Access

Access to the full text

Echographie abdominale en pathologie colique

Authors
  • Meckler, U.1
  • 1 Schoßberglinik Gedern, Kreiskrankenhaus Schotten-Gedern, Am Schloßberg, Gedern, D-63688, Germany , Gedern
Type
Published Article
Journal
Acta Endoscopica
Publisher
Springer-Verlag
Publication Date
Apr 01, 1999
Volume
29
Issue
2
Pages
115–122
Identifiers
DOI: 10.1007/BF03020278
Source
Springer Nature
Keywords
License
Yellow

Abstract

Les applications principales de l’échographie colique sont le diagnositic et le suivi de la maladie de Crohn, de la colite ulcérative, de la diverticulite et de l’iléus, ainsi que des formes transmurales de l’entérocolite infectieuse. Sa valuer dans la recherche de tumeurs coliques est arbitraire, et elle est négligeable dans d’autres maladies. L’analyse de la transformation de la paroi intestinale suit une typologie orientée selon les modifications pathologiques des couches anatomiques. Sept types de ces modifications ont été décrites et mis en relation: 1) type accentué, 2) type gyriforme, 3) type hypo-échogène avec contours flous ou 4) avec contours nets, 5) type à dominante sub-mucosale, 6) type à dominantemuscularis et 7) destruction de couche. L’échographie montrera les manifestations extra-intestinales de la maladie de Crohn et de la diverticulite (rayures mésentériques hypoéchogènes et infiltration séreuse/omentale hyper-échogène, fistules et abcès). Cette technique peut estimer le degré de sténose et son impact sur le transit depuis un ralentissement insignifiant jusqu’á un sub-iléus. En diagnostic différentiel, elle montrera la transformation continue faiblement échogène de la paroi dans les accès sévères de colite ulcérative, son extension ascendante, ses phases de rémission et elle m mettra également en évidence l’épaississement gyriforme ou accentué de la paroi et l’augmentation de taille des ganglions lymphatiques de proximité dans l’entérocolite infectieuse.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times