Affordable Access

Publisher Website

L'estimation du temps : perspective développementale

Authors
Journal
L’Année psychologique
0003-5033
Publisher
Editions NecPlus
Publication Date
Volume
100
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.3406/psy.2000.28653
Disciplines
  • Psychology

Abstract

Résumé A partir des années 80, les psychologues ont cessé de débattre la nature objective ou subjective du temps, les recherches suggérant l'existence chez l'animal comme chez l'homme d'une véritable horloge interne dévolue au traitement de l'information temporelle. Mais devant les mauvaises estimations temporelles des enfants âgés, notamment, de 1 à 6 ans, cette opposition a subsisté en psychologie du développement. En effet, une scission a été établie entre les premières formes d'expérience du temps chez le nourrisson (discrimination temporelle, conditionnement au temps) et la représentation du temps. Les travaux récents menés auprès d'enfants âgés de 3 ans ont permis de montrer qu'ils sont aussi capables de jugements temporels précis, mais dans des conditions particulières (durée pleine, imitation-copie...). Aussi, leur représentation du temps différerait-elle de la notion de temps absolu des enfants plus âgés. Il s'agirait d'une sorte de « temps éclaté » spécifique à chaque action ou événement dont l'enfant a fait l'expérience. Mots clés : temps, développement, représentation.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.