Affordable Access

La fourrure sous toutes ses coutures!

Authors
Publisher
Les Éditions Cap-aux-Diamants inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

La fourrure sous toutes ses coutures! Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Michèle Jean Cap-aux-Diamants : la revue d'histoire du Québec, n° 76, 2004, p. 10-14. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/7298ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 17 February 2014 02:22 « La fourrure sous toutes ses coutures! » IA FOURRURE SOUS TOUTES SES COUTURES! PAR M I C H E L E J E A N Ce portrait d'Éléonore d'Autriche (1498-1558), épouse de François 1er de France, illustre bien l'engouement de la noblesse pour les fourrures. (Bibliothèque nationale de France). A l'évocation du mot fourrure, on pense au chaud, au moelleux, au beau, voire au luxueux. Une telle définition s'applique bien à la réalité d'aujourd'hui. Toutefois, à une époque plus reculée, il faudrait lui ajouter une vocation utilitaire pour ne pas dire vi- tale, car il fut un temps où se protéger du froid venait tout de suite après la nécessité de se nourrir. L'historien Robert Delort, dans son ouvrage portant sur l'histoire de la fourrure, caracté- rise celle-ci comme «étant des peaux souples, munies de poils moelleux susceptibles de ser- vir à l 'habillement des hommes». Il pousse également sa réflexion en ajoutant qu'une fourrure, c'e

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.