Affordable Access

Publisher Website

Expression de laBreast Cancer Resistance Protein(BCRP) dans les cancers bronchiques non à petites cellules

Authors
Journal
Revue des Maladies Respiratoires
0761-8425
Publisher
Elsevier
Volume
26
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.1016/s0761-8425(09)70156-1
Disciplines
  • Biology
  • Medicine
  • Pharmacology

Abstract

Introduction : La chimiothérapie occupe une place majeure dans le traitement des cancers bronchiques non à petites cellules (CBNPC). Un des mécanismes impliqué dans la chimiorésistance est la surexpression de certains transporteurs membranaires responsables d’un efflux des médicaments. La Breast Cancer Resistance Protein (BCRP) fait partie de ces transporteurs. Matériels et méthodes : Nous avons étudié BCRP dans des CBNPC opérés, ayant ou non reçu une chimiothérapie préopératoire. La détection de BCRP a été faite par immunocytochimie, immunofluorescence et par cytométrie en flux. Nous avons également cherché une relation entre l’expression de BCRP et l’ADN ploïdie mesurée en cytométrie en flux, la prise d’une chimiothérapie néo-adjuvante et la réponse à cette chimiothérapie. Résultats : Trente-huit CBNPC ont été étudiés, avec au final 35 prélèvements exploitables (24 adénocarcinomes, 7 carcinomes épidermoïdes, 2 carcinomes à grandes cellules), dont 13 CBNPC ayant reçu une chimiothérapie néo-adjuvante. BCRP a été mis en évidence dans 48,5 % des adénocarcinomes, et dans aucun carcinome épidermoïde ni carcinome à grandes cellules. La protéine semble à la fois membranaire et intra-cytoplasmique. Le marquage est hétérogène au sein d’une même tumeur. La détection par immunofluorescence n’a pas pu être réalisée du fait de problème de marquage non spécifique important récurrent de l’anticorps secondaire. BCRP n’est pas corrélée à l’ADN ploïdie (p = 0,54), ni à la chimiothérapie néo-adjuvante (p = 1). Discussion : BCRP est exprimée de manière très préférentielle dans les adénocarcinomes pulmonaires, et seulement au sein de certaines cellules qui pourraient correspondre à des cellules clonales cancéreuses. La présence de BCRP en intra-cytoplasmique suggère un autre rôle possible de séquestration intracellulaire du médicament. L’absence de lien entre BCRP et la chimiothérapie est probablement due à un manque de puissance (faible effectif), à la méconnaissance du statut BCRP avant la chimiothérapie et probablement à la présence d’autres facteurs de chimiorésistance associés. Conclusion : BCRP est exprimée dans les CBNPC, notamment les adénocarcinomes. Des études complémentaires sont nécessaires pour préciser sa présence et son rôle intra-cytoplasmique éventuel, et pour rechercher les mécanismes responsables de cette expression.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.