Affordable Access

LA COUSINE BETTE DE BALZAC: L´ECRITURE DE L´ENONCIATION

Authors
Publisher
Editum, Ediciones de la Universidad de Murcia
Publication Date

Abstract

ANALES DE FILOLOGIA FRANCESA, N,'-' 2. 1987. PÁGS. 5-19 La cousine bette de Balzac: l'ecriture de I'enonciation POR GASTON ELDUA YEN Univrrsi~c; de Grrncide La conception mimétique de l'art chez Balzac implique sa volonté d'impo- ser la vision d'un monde reflété par l'art romanesque et transparent a l'ana- lyse de I'auteur omniscient. L'intelligibilité de l'univers n'est jamais mise en question. Toutefois narrer ne consiste pas qu'a raconter simplement une his- toire vraisemblable. La narration instaure un univers original dépendant des mécanismes de I'énonciation qui constituent la clef d'une signification autre que celle d'une premiere lecture du récit. Le texte romanesque n'est donc pas une simple donnée narrative que Balzac accomplit comme auteur de romans; il déborde les limites d'une vision «dramatique» pour s'inscrire dans une réalité beaucoup plus vaste: dans le double mouvement de l'énoncé et de l'énonciation, du discours et du récit. Je me limiterai a donner un seul exemple introductif concernant l'exis- tence de cette présence constante dans l'univers romanesque balzacien, de cette dialectique narrative a laquelle je viens de me référer. Certaines incur- sions dans la temporalité sont le fait des personnages qui, par un phénomene de reconstruction de mémoire, situent les événements dans une durée subjec- tive, dans un temps vécu eux-memes: Crevel se souvenant de son passé et en faisant le récit a Adeline: -Ah! nous y voici, madame. Je suis un épicier, un boutiquier, un acien débitant de pite d'amande ... ancien négociant ... j'ai acheté les fonds dubit Biroteau (p. 37) l . 1 Toutes les références données renvoient a I'édition Gallirnard de La Cousinc, Bcttc (folio, n.O 138. 1972). 6 GASTON ELDUAYEN Mais si Crevel tire le passé, déja annoncé par l'écrivain a plusieurs repri- ses -un ancien commis voyageur (36), lu richesse ucquise duns le com- merce- (31) du fond de sa mémoire, Adéline ne s'en souvient pas ou plutot ne veut pas s

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.