Affordable Access

« Voilà les sexes »

Authors
Publisher
Cahiers de théâtre Jeu inc.
Publication Date
Disciplines
  • Medicine
  • Political Science

Abstract

"Voilà les sexes" Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu Chantale Cusson Jeu : revue de théâtre, n° 26, (1) 1983, p. 148. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/29453ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 09:47 « "Voilà les sexes" » monologue, une quotidienneté oppres- sante mène à la maladie et à la folie; dans le second, la violence de la société et un «oedipisme» un peu simplet conduisent au meurtre et à l'errance. Malgré une évidente cohérence thémati- que entre les deux pièces (même délire apocalyptique, même fascination mor- bide), les «petits mystères» qui ponc- tuent Credo parviennent à envoûter le lecteur, tandis que l'argument et le trai- tement dramatiques du Rôdeur ne convainquent guère. S'il est vrai que « la plus grande beauté est toujours silen- cieuse», c'est dans un Credo économe qu'il faut la chercher, davantage que dans ce Rôdeur bavard. benoît melançon «voilà les sexes» Texte satirique de Christian Prigent publié avec le concours du Centre National des Lettres, Paris, Lu- neau Ascot Éditeurs, 1982, 121 p. Sotie, «essai de mise en tableau du ra- tage sexuel généralisé » : Voilà les sexes. Enfin!... Voilà une façon un peu particu- lière de penser la course eff

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.