Affordable Access

Zonation longitudinale des peuplements ichtyques avant mise en eau de la retenue de Petit-Saut (Guyane française)

Authors
Publication Date
Keywords
  • Poisson
  • Echantillonnage
  • Diversite Specifique
  • Analyse Statistique
  • Structure Du Peuplement
  • Variation Spatiale
  • Zonation Ecologique

Abstract

La composition et la structure des peuplements ichthyques du fleuve Sinnamary en Guyane française sont étudiées en fonction des grands types d'unités morphologiques (biefs, petits affluents, rapides) et de leur position dans le gradient amont-aval. Cette étude est une étude de référence des peuplements piscicoles avant mise en eau du barrage de Petit-Saut. Elle a permis également de déterminer si le remplissage de la retenue va faire disparaître des zones aux caractéristiques spécifiques marquées ou comportant des espèces endémiques. Les résultats montrent que la zonation longitudinale est ici encore moins marquée que dans les fleuves d'Afrique de l'Ouest et correspond à un accroissement de la richesse spécifique vers l'aval par ajout d'espèces aux affinités marines plus fortes plutôt qu'à un remplacement progressif des espèces. Au total 85 prélèvements ont été réalisés dans des biefs, 26 dans des petits affluents et 10 dans des rapides. Les zones qui seront noyées par le barrage ne présentent pas de peuplements aux caractéristiques marquées. Une seule espèce trouvée dans cette zone n'a pas été retrouvée ailleurs dans le fleuve. Les biefs de la zone située en aval du barrage présentent quant à eux une structure et une composition spécifique plus caractéristique (24 espèces propres), marquée essentiellement par la présence d'espèces à forte affinité marine. Vu la mauvaise qualité de l'eau relarguée par le barrage, ces peuplements sont les plus exposés aux impacts de l'ouvrage. Dans les premiers mois qui ont suivi la mise en eau seules 6 de ces 24 espèces (dont 5 Clupéiformes) n'ont pas été retrouvées au cours des pêches réalisées tant dans la retenue que dans les criques et les biefs aval. Il sera cependant essentiel de suivre l'évolution de ces populations lorsque la situation se sera stabilisée dans la retenue et que le barrage entrera dans sa phase d'exploitation. (Résumé d'auteur)

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.