Affordable Access

Publisher Website

De l’impensé du corps à sa mise en joue : chirurgies esthétiques ou l’effritement des limites

Authors
Journal
Lien social et Politiques
1204-3206
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Issue
59
Identifiers
DOI: 10.7202/018819ar
Disciplines
  • Design
  • Medicine

Abstract

Dans l’univers du remodelage généralisé du vivant, où la chirurgie esthétique n’est qu’un symptôme d’une vague de réification et d’instrumentalisation du corps humain, marquant de son empreinte l’élaboration même de la pensée et de la culture, comment penser ces transformations du corps, ce roc du réel, ce creuset des métaphores sexuelles et ce support vivant de l’Être et de l’Altérité ? Comment comprendre ce recours croissant aux prothèses, liposuccions, lifting, etc. prétendant permettre, à corps défendant ou à corps perdu, de conjurer les signes du temps, d’ajouter une plus-value identitaire ou de s’échapper de soi-même ? Quand ces chirurgies s’inscrivent dans un contexte de technologies convergentes et d’essor du génie tissulaire, comment ne pas s’inquiéter du silence de l’État face à ce marché du remodelage corporel et à ses dérives ?

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.