Affordable Access

Histoire de "Vivienne" ou de passages en galeries (L')

Authors
Source
legacy-msw

Abstract

L'HISTOIRE DE "VIVIENNE" OU DE PASSAGES EN GALERIES par Jean WATELET Conservateur au Département des Périodiques Un des éléments caractéristiques de notre quartier est sans doute la pré- sence de ces passages ou galeries vitrées qui font communiquer les grands boulevards et le Palais-Royal et devaient être prolongés jusqu'aux Tuileries. En 1835, Auguste Luchet écrit dans le Nouveau tableau de Paris au XIXe siècle : "Aujourd'hui Paris contient une vingtaine de passages vitrés que la mode a divisés en deux classes. Elle a laissé les uns à tout le monde et s'est réservé les autres : elle a aboli pour ceux-ci la vulgaire appellation de pas- sage. Ce mot sent le peuple ; il écor- chait les bouches aristocratiques : le mot galerie allait mieux au dialogue parfumé du beau monde ; on a dit galerie Delorme, galerie Vivienne, galerie Colbert, galerie de l'Opéra, galerie Boufflers, galerie Vérot- Dodat et même galerie Montesquieu, quoiqu'il n'y ait peut-être rien au monde de plus salement ignoble que les soi-disant galeries Montesquieu. Quant au magnifique couloir vitré qui conduit de la rue de Choiseul à la rue Neuve-des-Petits-Champs, la mode n'a encore daigné le nommer que passage Choiseul; ses habitants se consolent en pensant que l'opulent passage des Panoramas n'a pas non plus rang de galerie. Dans tous les deux, au reste, on espère de l'avance- ment (...) . Ce que l'on vend dans les passages est aussi bon que partout ail- leurs. Les inventions nouvelles, les perfectionnements, les fantaisies d'un jour y sont ordinairement expo- sés dès leur apparition. Les prix varient selon l'élégance et la vogue du passage (...). Si j'avais à être le cicé- rone de quelqu'un, voici comment j'entendrais la visite des passages. A une heure, les galeries de l'Opéra ; à deux heures la galerie Boufflers et le passage Choiseul ; à trois heures, la galerie Verot-Dodat, les galeries Vivienne et Colbert et le passage des Panoramas ; après l'heure de la Bourse, encore le passage des Pano- ramas ; et le soir, tous les

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.