Affordable Access

Animation et développement micro-régional en milieu rural français

Authors
Disciplines
  • Economics
  • Political Science
  • Social Sciences

Abstract

[eng] Advisory bodies and micro-regional development in France country districts - This paper hopes to provide an introduction to the problems of advisory bodies and micro-regional development from two points of view : . — that of a historical outline of the phenomenon in France ; . — that of a comparative analysis of two methods of agricultural development. . A. The emergence of advisory bodies and development in France. . 1 - Its antecedents : the cultural-social life there has always been in village communities ; the cultural activity of the Foyers Ruraux and the JAC. . 2 - Advice and Extension-work in Technical Modernisation (1950-1960). . In the productivist post-war climate the farmers organised themselves in technical groups, with many, varied, new ideas, to spread technical progress and the modernisation of equipment ; they counted on the success of these pioneer groups to make farming progress, if not to revitalise the countryside, but often achievements were only individual. Regional development remained merely a principle, with a few improvised examples of decentralisation and « Expansion Committees » with no influence on farming. Development consisted in modernising agriculture, in equiping the countryside ; extension-work was a simplified means of teaching technological innovation. . 3 -Advisory bodies in socio-economic organisation (1960-1966). . At the moment when extension-work was being established, economic preoccupations made necessary a vast project for the reform of the structures of production and marketing, by means of economically directed farmers' union advisory bodies. The realisation of the disparities in growth encouraged the farmers' organisations to call for a régionalisation of assistance to farming. The economic development policy led to a certain administrative decentralisation, to the development of depressed areas, at the same time as urban districts became aware of the necessity of providing more equipment and giving life to local areas. Some rural areas organised themselves but on the whole -this increased animation consisted in fostering economic organisation and professional action in isolated branches. . 4 - Advisory bodies in regional development (1966- 1973). . Farming — its autonomy and homogeneity challenged — tried to find reasons for optimism among the other rural occupations. The authorities would like to equip and develop the space at their disposal that is in ever greater demand, and to revitalise local societies and regional farming in the midst of a civilisation in search of a new way of life. Side by side with technical advice, economic and social organisation, advice on micro- regional development is just beginning either by means of action by the farmers' own organisations or by means of surveys and advisory bodies concerned with rural planning. [fre] Cette note voudrait introduire à une problématique de l'animation du développement micro-régional à partir : . — d'un aperçu historique de l'émergence de ce phénomène en France ; . — d'une analyse comparée de quelques actions de développement rural. . L'émergence de l'animation-développement en France . 1 - Les antécédents : . — l'animation de toujours dans les communautés villageoises ; . — l'animation culturelle des Foyers Ruraux et de la J.A.C. . 2 - L'animation dans la modernisation technique (1950-1960). . Dans le climat productiviste de l'après-guerre, les agriculteurs s'organisent en groupements techniques, dans un foisonnement d'initiatives, pour diffuser le progrès technique et la modernisation des équipements ; ils comptent sur la réussite de ces groupes de pionniers pour entraîner l'agriculture, sinon pour réanimer les campagnes, mais on en reste souvent à des performances individuelles. L'aménagement régional se situe au niveau des principes, de quelques décentralisations improvisées et de comités d'expansion sans influence rurale. Le développement consiste à moderniser l'agriculture, à équiper les campagnes et l'animation-vulgarisation est une facilitation pédagogique de l'innovation technologique. . 3 - L'animation dans l'organisation socio-économique (1960-1966). . Alors que la vulgarisation trouve son statut, les préoccupations économiques imposent un vaste projet de réforme des structures de la production et de la mise en marché, dans une animation syndicale à visée économique. La prise de conscience des disparités dans la croissance incite les organisations agricoles à réclamer une régionalisation des aides à l'agriculture. La politique du développement économique s'ouvre à une certaine déconcentration administrative, à l'aménagement de régions défavorisées, en même temps que les milieux urbains perçoivent la nécessité d'animer les équipements et les quartiers. Quelques zones rurales se réveillent et s'organisent ; mais, pour l'ensemble des campagnes, l'animation consiste à favoriser l'organisation économique et l'action professionnelle par branche d'activité. . 4 - L'animation dans le développement régionalisé (1966-1973). . L'agriculture, contestée dans son autonomie et son homogénéité, se cherche une raison d'espérer parmi les autres professions du milieu rural. Les collectivités veulent équiper, aménager leur espace de plus en plus sollicité, redonner vie aux sociétés locales et aux cultures régionales, dans une civilisation en quête d'un nouveau mode de vie. A côté du conseil technique, de l'organisation économique et sociale, l'animation du développement micro-régional amorce ses premières initiatives soit à partir d'actions professionnelles soucieuses d'élargissement, soit à partir d'études-animation dans une perspective d'aménagement.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.