Affordable Access

Dominique Demers : L’écriture de l’éternelle jeunesse

Authors
Publisher
Productions Valmont
Publication Date
Disciplines
  • Literature
  • Political Science

Abstract

Dominique Demers : l’écriture de l’éternelle jeunesse Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Francine Bordeleau Lettres québécoises : la revue de l'actualité littéraire, n° 106, 2002, p. 6-8. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/37385ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 07:55 « Dominique Demers : l’écriture de l’éternelle jeunesse » E N T R E V U E Dominique Demers : l'écriture de l'éternelle jeunesse Entrée en littérature par la porte du roman jeunesse, Dominique Demers a réussi, en une vingtaine de livres échelonnés sur une décennie, à s'attacher des lecteurs de tous les groupes d'âge. Dans son style lumineux qu'elle met au service de thèmes souvent sombres réside sans doute l'une des grandes clés de cet exploit. ENTREVUE Francine Bordeleau M ARIE-LUNE, QUI DÉBARQUAIT EN LIBRAIRIE un beau jour de 1992, a fait craquer bien des ados. Cette grande fille de quinze ans, la nar- ratrice de Un hiver de tourmente appelée à devenir l'un des plus célèbres personnages de Dominique Demers, commençait sa carrière d'héroïne de roman de tragique façon : tout en découvrant l'amour, elle devait faire face à la mort de sa mère. L'auteure du hvre, elle, effectuait une entrée remarquée dans le monde de la

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.