Affordable Access

Évolution et structures des préjugés : Le regard des chercheurs - Chapitre II.I. Questions de méthode

Authors
  • Mayer, Nonna
  • Michelat, Guy
  • Tiberj, Vincent
  • Vitale, Tommaso
Publication Date
Jun 01, 2020
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

1ères lignes : A. Un nouveau dispositif expérimental Une des principales critiques adressées aux enquêtes par sondages est que les réponses des personnes interrogées ne sont pas nécessairement sincères. En présence d’un enquêteur ou d’une enquêtrice, elles auraient tendance à se présenter sous un meilleur jour, à taire des opinions non conformes aux normes en vigueur dans la société, surtout sur des sujets sensibles comme la sexualité ou le racisme. C’est ce qu’on appelle le biais de « désirabilité sociale » 1. Consciente du problème, la CNCDH a cherché à en prendre la mesure. Grâce au soutien du Service d’information du gouvernement (SIG), depuis 2016 le sondage en face-à-face est doublé par une enquête en ligne, reprenant d’abord quelques questions, puis, depuis l’an dernier, toutes les questions, et dans le même ordre. Deux constats ressortent de la comparaison des enquêtes de la CNCDH de 2016 à 2018 2. L’absence d’interlocuteur a un effet libérateur sur la parole des personnes interrogées en ligne. Seules face à leur tablette ou leur ordinateur, elles donnent des réponses moins tolérantes, moins politiquement correctes, aux questions relatives à l’immigration, à l’islam et aux enjeux sécuritaires.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times