Affordable Access

Évolution démographique et rapport au travail des enseignant.e.s-chercheur.e.s en sciences de l’éducation : des logiques sexuées à l’œuvre ?

Authors
  • Barthes, Angela
  • Hedjerassi, Nassira
Publication Date
Jan 01, 2017
Source
Kaleidoscope Open Archive
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Les effectifs des enseignant-e-s-chercheur-e-s en sciences de l'éducation (discipline relativement récente) passent de 114 en 1978 à 668 en 2015 et cette augmentation s'accompagne d'un processus de féminisation. Pour autant, les carrières académiques sont ségréguées sur le plan sexué, avec 35,8 % de professeures. Une enquête exploratoire auprès d'un échantillon représentatif portant sur leurs représentations du métier, les activités de recherche et d'enseignement, ainsi que les rapports que ces universitaires entretiennent face aux transformations du travail et du monde universitaire met en lumière des logiques sexuées marquées. Abstract: The numbers of academic staff in educational sciences (a relatively new discipline) increased from 114 in 1978 to 668 in 2015. This growth is accompanied by a process of feminization. However, academic careers are segregated, with 35.8% of female professors. A searching inquiry on a representative sample of this population into their representations of this profession, research and teaching activities, and their relationships to the transformations of academic work and university highlights gender differentiation and division.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times