Affordable Access

Étude préliminaire du comportement physiologique humain en altitude moyenne : résultats généraux de 5 ans d'expérience à Chamonix et à l'aiguille du Midi

Authors
  • Sierro, Georges
Publication Date
Dec 07, 1982
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Ce travail a porté sur 37 sujets de sexe masculin, d'âge moyen 30 ans (extrêmes 23 et 43), de condition physique, d'activité et de milieux différents (étudiants, guides, médecins, cabiniers), soumis sans période d'adaptation à un effort maximal à différentes altitudes (1035 m, 2320 m, 3820 m). Les résultats confirment des notions déjà connues : à savoir : - au repos : Une augmentation de la FC du volume ventilé et du débit d'oxygène en altitude ; - à l 'effort musculaire à puissance stable : augmentation de FC, du volume ventilé et du débit d'oxygène maximal ; - [à l 'effort musculaire] maximal : une baisse de FC. maximale de la consommation maximale d'oxygène , avec un fort facteur individuel. De plus les "cabiniers" soumis journellement à de grandes variations d'altitude présentent un degré certain d'adaptation sans les modifications hématologiques classiques. Nous proposons un abaque permettant d'estimer la consommation maximale d'oxygène en altitude.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times