Affordable Access

Étude de l’organisation et de la ségrégation du chromosome de Pseudomonas aeruginosa.

Authors
  • Lagage, Valentine
Publication Date
Oct 16, 2017
Source
Kaleidoscope Open Archive
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Au moment de la division cellulaire, l’ADN contenu dans les chromosomes doit être transmis de la cellule mère à chacune des cellules filles. Pour cela l’ADN est d’abord copié (réplication de l’ADN) puis séparé (ségrégation des chromosomes) dans chacune des cellules filles. Chez les eucaryotes, cette séparation se fait au moment de la mitose c’est à dire après que les chromosomes soient complètement répliqués. Chez les bactéries qui en général possède un unique chromosome circulaire, cette ségrégation des chromosome se fait au fur et à mesure de la réplication et deux grands types d’acteurs sont souvent impliqués dans ce processus : Les condensines bactériennes (de type SMC) et les systèmes de partition (ParABS).Les systèmes de partitions sont composés de deux protéines ParA et ParB et de séquences spécifiquement reconnues par ParB nommées parS. Ces séquences sont en nombres variables selon les espèces et sont souvent localisées proche de l’origine de réplication (oriC) sur le chromosome. Pendant ma thèse, je me suis interessée à l’importance de ces séquences et à l’importance de leur positionnement sur le chromosome chez Pseudomonas aeruginosa. J’ai pu montrer qu’un seul site parS suffit pour une ségrégation correcte des chromosomes s’il est situé dans une région s’étendant de -200 à + 450 kb autour d’oriC. Les limites de cette région appelée « zone de compétence » serait liées à la distance oriC-parS et son asymétrie serait due à la présence de l’opéron ribosomique rrnD à 220 kb à gauche d’oriC. En plus de donner une meilleur compréhension de la ségrégation chez P. aeruginosa, cette partie du projet à permis de mettre en evidence un lien entre oriC et sites parS qui pourrait expliquer leurs localisation proches sur le chromosome.Je me suis également interéssée au complexe SMC-ScpAB et à son rôle dans la ségrégtion du chromosome chez P. aeruginosa. J’ai montré que si SMC n’a pas un rôle majeur dans la ségrégation des chromosomes, il est important pour le positionnement du chromosome dans la cellule. J’ai aussi mis en evidence un lien entre SMC et le système ParABS en étudiant l’effet du déplacement d’un site parS sur l’organisation et la ségrégation des chromosomes.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times