Du social hors la loi : l'anthropologie analytique de Christian Geffray

Affordable Access

Du social hors la loi : l'anthropologie analytique de Christian Geffray

Authors
  • E. Terray
  • M. Cahen
  • E. de Latour
  • P. Leduc
Publisher
IRD
Keywords

Abstract

Débat thématique : sur l'anthropologie des "hors" DÉBAT THÉMATIQUE Sur l’anthropologie des « hors » EMMANUEL TERRAY Dans ce que dit Éliane de Latour, j’ai été frappé – et c’était très net dans son film Bronx Barbès1 – du caractère absolument incontournable de la norme. Au fond, c’est le vieil argument platonicien, selon lequel même une bande de brigands a besoin d’une loi pour exister comme bande. Elle a besoin d’une valeur, d’une définition de la justice ne serait-ce que pour partager le butin, etc. En réalité ce monde instable, réversible et arbitraire, est insupportable pour quiconque, et une partie de l’effort de recompo- sition me semble-t-il – et c’était très sensible dans ce film – consistait en la reconstitution d’un certain nombre de valeurs communes, de références communes, lesquelles fondaient des normes partagées qui permettent à ces gens de survivre. En revanche, l’individu tout seul, rebelle à toute norme, c’est un individu qui se condamne lui-même à mort, et chacun le sait bien y compris dans ce type de société. MICHEL CAHEN Dès lors que nous n’avons pas affaire à des espaces de renoncement, mais à des processus de recomposition sociale, dans quelle mesure est-on vraiment « hors » ? ÉLIANE DE LATOUR En fait, il y a deux aspects qui se recoupent : la loi du milieu et l’arbitraire. Il n’y a en effet pas de milieu. Même au sein du plus « hors du hors », des lois sont recomposées. Mais il faut comprendre que ces lois sont labiles. Bien entendu, il y a des hiérarchies, bien sûr il y a des pouvoirs, etc., mais tout se retourne. Ce sont des espaces sans institution et qui ne permettent pas de capitaliser – ni une richesse, ni un savoir, ni un pouvoir. Il n’y a que des moments de pouvoir, des moments de loi. Chez les ghettomen, par exemple, on a un espace – la rue – où la loi est constamment invoquée. On dit : « Ça c’est la loi du ghetto ! » Et quand on s’intéresse à cet énoncé, 1. Film d’Éliane de LATOUR (110’, avec Anthony Koulehidiate, Sylla Cheik Housseini, Edwige

Report this publication

Statistics

Seen <100 times