Affordable Access

Diversification alimentaire et statut socio-économique

Authors
  • Maillier, Anaïs
  • Boichon, Alexandre
  • Bois, Christophe
  • Destombe, Sylvie
Publication Date
Jan 01, 2019
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Introduction : Il est recommandé de débuter la diversification alimentaire du nourrisson entre 4 et 6 mois afin de limiter les allergies. L’objectif de cette étude est de décrire le mode de diversification alimentaire du nourrisson jusqu’à l’âge de 1 an et d’analyser les critères notamment socio-économiques influant sur le respect des recommandations.Méthodes : Cette étude observationnelle descriptive quantitative a été menée du 21/11/2016 au 21/02/2017 dans dix cabinets de médecine générale de la région stéphanoise (42) via des questionnaires anonymes distribués aux mères d’enfants de 12 à 47 mois révolus nés à terme avec un poids supérieur à 2,5 kg.Résultats : Plus de deux tiers des 163 enfants inclus avaient débuté la diversification entre 4 et 6 mois. L’âge d’introduction du gluten (p = 0,02) et de la viande (p = 0,016) était plus tardif et l’arrêt du lait infantile (p = 0,005), plus précoce lorsque le niveau d’études de la mère était plus bas. Le nombre moyen de fruits et légumes donnés était plus faible lorsque la mère avait un niveau socio-économique plus bas ou était multipare. Les matières grasses, riches en oméga-3, étaient données à moins de 20 % des enfants et certains allergènes majeurs tels que l’œuf ou les fruits à coque étaient apportés chez respectivement 70 % et 12,3 % des enfants à l’âge de 1 an.Conclusion : Ces résultats montrent la nécessité d’une information des parents, notamment à niveau socio-économique faible, sur l’introduction précoce des aliments, allergènes compris, en cabinet de médecine générale.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times