Affordable Access

Publisher Website

Ida Simon-Barouh, Saur Duong Phuoc, une Cambodgienne nommée Bonheur. Paris, L’Harmattan, 2004, 367 p., illustr., bibliogr.

Authors
Journal
Anthropologie et Sociétés
0702-8997
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
29
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.7202/012619ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Ida Simon-Barouh, Saur Duong Phuoc, une Cambodgienne nommée Bonheur. Paris, L’Harmattan, 2004, 367 p., illustr., bibliogr. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Louis-Jacques Dorais Anthropologie et Sociétés, vol. 29, n° 3, 2005, p. 228-229. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/012619ar DOI: 10.7202/012619ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 12:33 Ouvrage recensé : Ida SIMON-BAROUH, Saur Duong Phuoc, une Cambodgienne nommée Bonheur. Paris, L’Harmattan, 2004, 367 p., illustr., bibliogr. 228 Comptes rendus des Noirs, et des ethnographes persuadés que l’avancement des peuples africains sous l’en- cadrement de la civilisation française est un objectif bien réaliste. Une science impériale pour l’Afrique? aurait certainement bénéficié d’une grande for- tune s’il avait été publié trente ans, voire dix ans plus tôt. Car il s’agit d’un livre, qui, par son objet étude, s’inscrit parfaitement dans un débat intellectuel – ou plus précisément uni- versitaire – spécifiquement français. Se saisir, comme le fait Emmanuelle Sibeud, de la cons- truction de l’Afrique à travers l’africanisme, c’est bien entendu prendre part à une réflexion scientifique française sur la contribution de la colo

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.