Affordable Access

Devenir des enfants nés de mères usagères de substances psychoactives

Authors
  • Gaunard, Anne
Publication Date
Jan 01, 2017
Source
HAL-UPMC
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Contexte. Le devenir des enfants nés de mères usagères de substances psychoactives est une problématique encore peu décrite en France. Matériels et méthodes. Cette étude monocentrique menée auprès de femmes suivies dans un centre de soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie a porté sur l’analyse rétrospective de données périnatales et du devenir médico-psycho-social de leurs enfants. Résultats. L’analyse a porté sur 70 mères et leurs 134 enfants. 8,7% des enfants sont nés prématurément et 23,9% ont présenté un syndrome de sevrage. A 3 ans, 22,2% des enfants de 3 ans vivaient séparés de leur mère. A 10 ans, 15,2% des enfants sont suivis pour un Trouble avec Déficit de l’Attention et Hyperactivité. A 16 ans, 25% des adolescents sont séparés de leurs mères. 19,4% sont usagers réguliers de cannabis. Discussion. Les résultats confirment les données récentes de la littérature faisant état d’une amélioration du pronostic à la naissance grâce à une prise en charge plus adaptée ces dernières années (traitement de substitution aux opiacés, travail en réseau, structure mère-enfant). Le polyusage serait un facteur de mauvais pronostic sur cette période. Le devenir à plus long terme de ces enfants reste préoccupant et serait lié davantage à des facteurs environnementaux (antécédents de placement dans l’enfance chez la mère, absence du père, antécédents addictologiques du père). Conclusion. La mise en évidence de l’impact de certains facteurs de risques parentaux est une piste pour améliorer davantage une prise en charge plus globale des mères (et des pères) et réduire les risques pour leur enfant.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times