Affordable Access

deepdyve-link
Publisher Website

La détection centrale des lipides et la régulation du comportement alimentaire : implication dans l’obésité

Authors
Type
Published Article
Journal
Cahiers de Nutrition et de Diététique
Publisher
Elsevier BV
Publication Date
Mar 15, 2014
Volume
49
Issue
1
Pages
32–43
Identifiers
DOI: 10.1016/j.cnd.2013.11.001
Source
USPC - SET - SVS
Keywords
License
White

Abstract

Dans nos sociétés modernes, l’abondance de nourriture riche en énergie et le mode vie sédentaire entraîne un déséquilibre de la balance énergétique à l’origine du développement de l’obésité qui se traduit par une consommation excessive de calories et une diminution des dépenses énergétiques. En particulier, l’exposition à des nourritures riches en lipides est supposée promouvoir les altérations métaboliques dans les tissus périphériques associés à l’obésité comme l’inflammation et la résistance à l’insuline. La régulation de la balance énergétique repose sur la capacité du cerveau à fournir une réponse adaptée aux variations des facteurs circulants de satiété et de faim reflétant le statut énergétique de l’organisme. L’hypothalamus et le tronc cérébral sont des structures fondamentales dans le contrôle énergétique de la prise alimentaire. Cependant les comportements alimentaires sont également modulés par des facteurs sensoriels comme le goût et l’odeur de la nourriture, ainsi que par des facteurs émotionnels, qui vont réguler l’aspect hédonique de la prise alimentaire. Cet aspect de la prise alimentaire est en relation étroite avec la libération de dopamine au niveau du système de la récompense, qui est stimulée par les nourritures riches en calories ainsi que par différents objets de désir. De manière intéressante, les structures impliquées dans la régulation de la prise alimentaire expriment différentes enzymes impliquées dans la prise en charge des lipides et de plus en plus de données de la littérature montrent que les lipides nutritionnels peuvent agir, dans des régions spécifiques du cerveau, comme des signaux reflétant la disponibilité en nutriments et contrôler ainsi directement l’aspect énergétique et hédonique de la prise alimentaire.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times