Affordable Access

Des transformations des technologies éducatives à l’ère du numérique en éducation, de l’imprimerie de Freinet à la technontologie : limites, apports et (r)évolution pédagogique

Authors
  • Pasquier, Florent
  • Régnier, Jean-Claude
Publication Date
Sep 12, 2022
Source
HAL
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Freinet et le Mouvement pédagogique ICEM furent précurseurs de la démocratisation de l’utilisation des techniques de reproduction et d’expédition par voie postale de contenus à vocation éducative et culturelle, comme la composition, l’impression et l’expédition de journaux d’enfants réalisés par eux-mêmes, entre écoles éloignées, permettant d’initier des échanges entre établissements et classes d’élèves, sortant ainsi du système relativement clos des écoles de cette époque.Ces pratiques de production et diffusion ont ensuite évolué avec la transformation des supports, tel que le journal-vidéo dans les années 1980, le câble puis l’usage du satellite éducatif, facilitant l’enrichissement des contenus (image animée et son, durée des programmes) et la modification des formats et des heures de diffusion. Ces évolutions ont également entrainé une extension des domaines des savoirs et un élargissement des compétences travaillées. La fin des années 1990 voit un développement de ces pratiques, par l’accroissement sans précédent des capacités des outils et des réseaux numériques, et l’introduction de l’interactivité avec les utilisateurs (cédéroms, programmes, sites internet, objets mobiles, virtuels, intelligence artificielle, etc.).Se posent alors au moins trois questions, de deux ordres différents :- Techniquement, le remplacement des techniques analogiques par celles numériques n’a-t-il pas entrainé des changements et des baisses qualitatives de pratiques opératoires ? Avec quelles incidences sur la gestion de classe et les contenus éducatifs et de formation ?- Humainement, le projet éducatif n’a-t-il pas été impacté dans son paradigme même en laissant entraîner les activités enseignantes et apprenantes vers un monde d’une toute autre nature, celui de la modernité en anthropocène, où la question même de l’ontologie (« l’être en tant qu’être ») est de devenir « augmentée », notamment dans une vision transhumaniste ?- Pédagogiquement, comment le rôle de l’enseignant est-il impacté dans son fonctionnement même vis-à-vis des élèves, les postures et statuts des uns et des autres conduisant à des attentes soumises à plus de transversalité, de fluidité, d’adaptabilité ?Cette communication vise à présenter dans une perspective multidisciplinaire les apports et les limites de ce qui est appelé le numérique en éducation, du point de vue de l’évolution des techniques (de celles de l’époque de Freinet à celles du numérique) ; l’impact des techniques modernes sur la condition humaine, avec l’apparition du terme « technontologie » (mixte de technique + ontologie), y compris d’un point de vue existentiel ; les implications dans les processus d’enseignement, avec la proposition d’une Pédagogie Intégrative, Implicative et Intentionnelle (P3i), issue de l’École Nouvelle, dans une approche critique envers le déterminisme technologique d'une part et les idéologies d'autre part.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times