Affordable Access

Publisher Website

Nosocomial transmission of hepatitis B virus associated with endomyocardial biopsy

Authors
Journal
Gastroentérologie Clinique et Biologique
0399-8320
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
30
Issue
11
Identifiers
DOI: 10.1016/s0399-8320(06)73535-7
Disciplines
  • Biology
  • Medicine

Abstract

Résumé Buts—Une prévalence élevée d′hépatite chronique B a été rapportée après transplantation cardiaque dans notre centre. Des travaux de notre groupe ont émis l′hypothèse d′une transmission nosocomiale de l′infection par le virus de l′hépatite B chez ces malades. Le but de cette étude était d′étudier une épidémie d′hépatite B chez les malades transplantés cardiaques de notre centre et de démontrer le caractère nosocomial de cette épidémie. Méthodes Lors de cette étude rétrospective cas contrôles la procédure des biopsies myocardiques trans-veineuses (BTV) a été revue. Une analyse moléculaire avec caractérisation des isolats et des génotypes a été effectuée dans le but d′évaluer la possibilité d′une transmission nosocomiale de l′infection par le virus de l′hépatite B dans le contexte de la transplantation cardiaque. Les cas index étaient définis comme des malades antigène HBs négatif avant la transplantation et positif après. Les malades contrôles ont été appariés avec les cas index pour la date de la transplantation cardiaque et l′intervalle entre la greffe et l′apparition de l′antigène HBs chez les cas index. Résultats La transmission de l′infection par le virus de l′hépatite B était associée de façon significative avec le nombre de patients Antigène HBs positif ayant eu une BTV le même jour et dans la même salle de cathétérisme (OR = 1,17; IC 95 % 1,01-1,37, P = 0,02) et avec le nombre total de BTV réalisées après un malade antigène HBs positif (OR = 1,43; IC 95 % = 0,97-2,1, P = 0,056) mais pas avec le nombre de biopsies. L′analyse virologique a identifié 8 souches différentes. Aucun partage de linge, de matériels solides ou de perfusion n′a eu lieu entre les malades pendant les BTV. Un membre de l′équipe soignante était positif pour l′antigène HBs mais aucun chirurgien ne l′était. Après l′institution de mesures d’hygiène drastique aucune nouvelle contamination n′est apparue. Conclusion Une transmission de malade à malade de l′infection par le virus de l′hépatite B survenant lors des BTV a été documentée par l′analyse virologique et l′étude de cas témoins. Cette transmission a eu lieu en l′absence de contact sanglant direct ou indirect. Il existe une forte présomption d′une contamination liée à la dissémination de particules contaminantes sur les surfaces ou le matériel durant les BTV.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.