Affordable Access

La pulsation de l’Amérique profonde : Cruising Paradise

Authors
Publisher
Cahiers de théâtre Jeu inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

La pulsation de l’Amérique profonde : Cruising Paradise Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu Philip Wickham Jeu : revue de théâtre, n° 86, (1) 1998, p. 13-15. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/25623ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 07:01 « La pulsation de l’Amérique profonde : Cruising Paradise » I PHILIP WICKHAM La pulsation de l'Amérique profonde Les curieux et originaux volatiles des planches que sont les membres de Pigeons International ont habitué le public à des spectacles d'une verve et d'une énergie rares, teintés à la fois par un humour tantôt subtil, tantôt provocateur, et par une franche hilarité. Cette compagnie chemine allègrement au-delà des frontières, sans le souci de se couler dans un moule artistique précis. La cofondatrice, Paula de Vas- ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ ^ concelos, qui a signé toutes les mises en scène de la compagnie jusqu'à mainte- nant, crée aussi des chorégraphies ; Paul-Antoine Taillefer, son complice, est danseur. Cette fraternité avec la danse, qui s'étend par ailleurs à la mu- sique et au cinéma, et le fait que les deux fondateurs n'ont pas du texte une Cruising Paradise D'APRÈS SAM SHEPARD ; TRADUCTION : PI

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.