Affordable Access

Publisher Website

Incidence des douleurs névromateuses après manchonnage par un tube de collagène des sutures nerveuses directes. Étude prospective de 185 cas

Authors
Journal
Chirurgie de la Main
1297-3203
Publisher
Elsevier
Volume
32
Issue
5
Identifiers
DOI: 10.1016/j.main.2013.07.001
Keywords
  • Nerf
  • Névrome
  • Suture
  • Conduit
  • Collagène
  • Nerve
  • Neuroma
  • Collagen
Disciplines
  • Economics
  • Psychology

Abstract

Résumé Trois à 5 % des nerfs directement et correctement suturés évoluent vers des douleurs neuropathiques séquellaires. Or, le retentissement psychologique, social et économique d’une telle séquelle est très important. Le but de cette étude prospective était donc d’évaluer uniquement l’incidence de l’apparition d’une zone gâchette ou d’un névrome, au recul maximum de six mois après des sutures nerveuses directes manchonnées dans un tube de collagène de type 1. Tous les patients pris en charge pour section nerveuse traumatique dans notre centre, de novembre 2008 à mars 2012, pouvaient être inclus dans l’étude. Les critères d’exclusion étaient les réimplantations, les pertes de substances nerveuses, et les sections nerveuses très distales non accessibles techniquement à un enrobement. Le seul conduit utilisé était constitué de collagène de type 1 (Revolnerv®, Orthomed™). Tous les patients étaient convoqués au recul de un, trois et six mois, pour une évaluation clinique effectuée par un seul et unique intervenant. L’apparition d’une zone gâchette ou d’un véritable névrome était cliniquement cherchée. Cent soixante-quatorze patients, soit 197 nerfs suturés, ont été inclus dans l’étude. Au recul maximum de six mois, 163 patients ont été revus, représentant 185 nerfs. Aucun patient n’a présenté de névrome au recul maximum de six mois. Étant donné la difficulté de traitement des névromes, considérant le coût global de leur prise en charge et nos résultats, le manchonnage des sutures directes termino-terminales par tube de collagène de type 1 semble être une technique engendrant une faible incidence de névrome.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.