Affordable Access

De Terrence Malick à Antonio Soler : empreintes de La delgada línea roja dans El espiritista melancólico

Authors
  • Palomar, Grégogia
Publication Date
Jun 04, 2012
Source
HAL-UPMC
Keywords
License
Unknown
External links

Abstract

Depuis les débuts du 7e Art, littérature et cinéma ont eu une influence réciproque, par l’adaptation des œuvres du littéraire au filmique mais aussi par le nouveau regard que le cinéma offre aux romanciers. Le romancier espagnol Antonio Soler a montré son intérêt pour l’adaptation cinématographique en écrivant lui-même le scénario du film El camino de los ingleses, adapté se son roman homonyme. On trouve par ailleurs dans ses fictions de nombreuses allusions au cinéma, faites par des narrateurs adultes qui se remémorent leur adolescence. Le roman qui nous occupe présente une relation différente avec le cinéma des Etats-Unis. En effet, il ne s’agit plus d’insérer des références cinématographiques en toile de fond d’un univers de fiction, mais bien de s’inspirer d’un discours filmique pour construire un discours scriptural. En effet, à plusieurs reprises, Antonio Soler a dit s’être inspiré du donné comme source d’inspiration pour, le film de Terrence Malick La ligne rouge pour écrire El espiritista melancólico. Nous nous proposons donc de voir dans quelle mesure certains procédés filmiques peuvent influencer le discours de l’écrivain et quelle vision du monde permet de transmettre cette écriture. Nous nous attacherons au rôle particulier de la voix narrative, de la structure interne et du regard porté sur le monde au travers d’une multiplicité de points de vue.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times