Affordable Access

De la cognition aux émotions : étude compréhensive du traitement des feedbacks par les étudiants de l'enseignement supérieur

Authors
  • Hausman, Matthieu
Publication Date
Jan 31, 2024
Source
ORBi
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Cette thèse nourrit l’ambition de contribuer à augmenter les connaissances dont la recherche dispose, quant à la problématique des émotions des étudiants et de leur gestion dans les situations de feedbacks. Les émotions sont aujourd’hui largement reconnues comme une part intégrante de la réponse des étudiants aux feedbacks qu’ils reçoivent. Cependant, les recherches se sont moins intéressées aux déterminants de ces réponses, c’est-à-dire aux éléments qui contribuent à façonner la réponse émotionnelle aux feedbacks. Or, il est important de mieux comprendre comment fonctionne ce processus, car les émotions que les étudiants éprouvent au moment de recevoir un feedback peuvent représenter un obstacle pour leur utilisation et la régulation de leurs apprentissages. La présente thèse de doctorat a investigué ce processus en s’intéressant à la question du rôle des émotions des étudiants dans les situations de feedbacks, dans l’enseignement supérieur. Dans nos travaux, nous avons cherché à identifier dans quelles situations, et en fonction de quels déterminants – à la fois propres aux étudiants et davantage liés aux feedbacks et au contexte dans lequel ils leur sont adressés – les feedbacks génèrent une réponse émotionnelle chez les étudiants, ainsi que les conséquences de celle-ci pour l’usage des feedbacks et pour les étudiants eux-mêmes. Nous avons mené plusieurs études consacrées respectivement à la compréhension du traitement des feedbacks par les étudiants dans deux contextes différents, à la mesure et à l’effet des compétences émotionnelles des étudiants, et à une revue de la littérature destinée à cerner la façon dont la recherche avait investigué cette question. Les résultats attestent du rôle pivot que jouent les émotions entre l’interprétation des feedbacks et leur utilisation par les étudiants. Influencées par une diversité de variables, elles participent pleinement à la signification que les étudiants donnent aux feedbacks qu’ils reçoivent et orientent ensuite leur attitude et les décisions qu’ils prennent quant aux mêmes feedbacks. Les émotions peuvent ainsi favoriser ou entraver l’usage des feedbacks par les étudiants, en les amenant à adopter une attitude de résistance, par exemple. Dans ce cas, nous avons mis en évidence l’intérêt pour les étudiants de déployer des stratégies de régulation émotionnelle pour dépasser ces blocages. La régulation émotionnelle faisant partie des compétences émotionnelles, le développement de ces dernières apparait comme une piste prometteuse pour que les étudiants puissent interpréter les feedbacks de façon constructive. Nous avons mesuré ces compétences chez les étudiants universitaires, mais nous n’avons pas pu identifier un effet direct sur la perception des feedbacks. Un effet potentiel indirect sur d’autres variables importantes, dans les motivations des étudiants à utiliser les feedbacks, a par contre pu être identifié. Enfin, notre scoping review a confirmé l’intérêt et la nécessité pour la communauté scientifique d’aller plus loin que l’identification des émotions suscitées par les feedbacks, pour comprendre plus précisément les tenants et aboutissants du processus émotionnel, tel qu’il est mobilisé dans ces situations. Sur base de nos résultats, nous avons élaboré une modélisation intégratrice des variables impliquées dans le traitement des feedbacks par les étudiants. Nous y décrivons leurs interactions et différents effets. Nous proposons également des pistes de réflexion et d’action en guise d’implications pédagogiques, avec l‘espoir que les émotions puissent être envisagées comme un soutien aux apprentissages, alors qu’elles ont à tort, longtemps été considérées comme une menace.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times