Affordable Access

L'image de soi chez les enfants de la maternelle à partir de productions orales et des représentations graphiques

Authors
Publisher
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Publication Date
Disciplines
  • Education

Abstract

L'importance accordée depuis quelques décennies au concept de soi a donné lieu à diverses recherches permettant d'en saisir les impacts dans le processus de la croissance personnelle. La présente recherche se propose d'effectuer l'analyse du concept de soi, plus spécifiquement l'analyse de l'image de soi dans un contexte d'éducation préscolaire. À la maternelle, deux modes d'expression sont privilégiés : la parole et le dessin. Cette recherche, une étude de cas, analyse l'image de soi chez six enfants d'âge préscolaire dans une maternelle québécoise, d'après deux modes expressifs. Deux approches méthodologiques seront employées; une approche autodescriptive et une approche projective. Ces deux approches complémentaires, nous l'espérons, permettront l'analyse des images de soi. La recherche s'étalera sur une année scolaire régulière dans un contexte pédagogique coutumier. La cueillette des données effectuée à même ce vécu préscolaire permettra, possiblement, d'effectuer un lien entre la «théorie» et la «pratique». Des grilles d'analyse seront retenues dans cette recherche; la grille d'analyse de l'Écuyer et celle de Koppitz (1964) ainsi que la définition opérationnelle de la «Subjectivation de soi» de Pelletier que nous expliquerons plus en détails dans les chapitres suivants. La présente recherche limitera l'analyse de cas à six sujets, ce qui nous paraît suffisamment justifié pour étudier les images de soi des enfants à la maternelle. La présente recherche n'utilisera pas l'expression gestuelle ainsi que différents autres comportements observables chez ces enfants; il fallait sélectionner et nous avons privilégié deux modes expressifs typiques à cet âge préscolaire; la parole et le dessin.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.