Affordable Access

Publisher Website

Haemophilus influenzae, le sérotype b et les autres

Authors
Journal
Médecine et Maladies Infectieuses
0399-077X
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
25
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.1016/s0399-077x(05)80732-2
Keywords
  • H. Influenzae
  • Méningite
  • Manifestations Invasives
  • Epidémiologie
  • Sérotype B
  • Sérotype F.
  • Souches Non Typables
  • Meningitis
  • Systemic Infection
  • Epidemiology
  • Type B
  • Type F
  • Non Typable Strains
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Resume La répartition des souches capsulées et non capsulées responsables des diverses pathologies provoquées par H. influenzae a été appréciée au travers de l'activité du Centre National de référence pour H. influenzae. Parmi les 6.517 souches reçues pendant une période de 9 ans (1984–1992), 78 % sont non typables, 20 % sont de sérotype b et 2 % des autres sérotypes. L'incidence des capsulées est variable selon l'origine des souches : conjonctives 5 %, sécrétions bronchiques 8,2 %, otites 9,9 %. Dans les méningites (tous âges confondus), 93,5 % des souches sont de sérotype b, 0,6 % de type f et 5,8 % sont non typables. Dans les hémocultures, 66,2 % des souches sont de type b, 1 % de type f, 0,5 % de type e, et 32,1 % sont non capsulées. Les souches non typables sont isolées en période néo-natale (84 % des souches isolées) et chez l'adulte (58,7 % des souches isolées après 15 ans). Le type fest rencontré chez l'adulte et chez l'enfant, le type e chez l'adulte uniquement. Cette situation est celle observée dans notre pays avant l'introduction de la vaccination anti Haemophilus b et sera une utile référence pour apprécier d'éventuelles modifications survenant après la diffusion large de la vaccination.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Le Rhône, la C.N.R. et les autres

on Revue de géographie de Lyon Jan 01, 1980
More articles like this..