Affordable Access

Publisher Website

Une nouvelle approche pour les sous-orages magnétosphériques

Authors
Publisher
Elsevier B.V.
Publication Date
Volume
1
Issue
7
Identifiers
DOI: 10.1016/s1296-2147(00)01105-7
Keywords
  • Astrophysique/Astrophysics
Disciplines
  • Philosophy

Abstract

Résumé Dans un rapport précédent, l'étude des modes naturels de la magnétosphère dits modes “balloonings”, à l'origine de la turbulence magnétosphérique, des sous-orages et de la reconfiguration du champ magnétique, a été présentée. Après un rappel des nouveaux résultats obtenus depuis, nous présentons un nouveau mécanisme de reconfiguration du champ magnétique lié à l'instabilité cyclotronique ionique engendrée par les courants parallèles au champ magnétique qui se développent lors de la phase de croissance des sous-orages et (ou) lors des modes “balloonings”. Cette instabilité interrompt le circuit de courant de l'équilibre, permet la dipolarisation du champ magnétique et constitue le processus non linéaire manquant de la phénoménologie des sous-orages. Une preuve indirecte de cette théorie est donnée par le chauffage rapide des électrons, l'injection dite “sans dispersion” et un effet relativement faible sur les protons (le temps caractéristique de diffusion des ions est de l'ordre de quelques minutes alors que celui des électrons est de quelques secondes). Ce mécanisme magnétosphérique est très probablement aussi à l'origine des “flares” observés dans la couronne solaire et constitue une avancée dans la compréhension des processus qui mènent à la reconnexion tridimensionnelle non stationnaire du champ magnétique.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.