Etude des pourritures des racines de la tomate au Liban et du complexe parasitaire qui leur est associé

Affordable Access

Etude des pourritures des racines de la tomate au Liban et du complexe parasitaire qui leur est associé

Authors
Publisher
Université de Nancy 1
Keywords
  • Tomate
  • Pathologie VéGéTale
  • Etude Experimentale
  • Champignon Parasite
  • Relation Hote Parasite
  • Biologie Du Parasite
  • Association D'Especes
  • Complexe Parasitaire

Abstract

Etude des pourritures des racines de la tomate au Liban et du complexe parasitaire qui leur est associé PNlVERSITE DE NANCY 1 U. E. R. PHYSIQUE -CHIMIE -BIOLOGIE C. N. R. S. n° A. O. 12 826 THESE présentée à L'UNIVE.R8ITE DE NANCY 1 pour l'obtention du titre de DOCTEUR· ÈS SCIENCES par Pierre DAVET Ingénieur Agronome I. N. A. ETUDE DES POURRITURE$ DES RACINES DE LA TOMATE AU LIBAN ET DU COMPLEXE PARASITAIRE QUI LEUR EST ASSOCIE Soutenue publiquement le 19 Octobre 1976 devant la Commission d'Examen Membres du Jury: MM. F. MANGE NOT ~ J. GARNIER J. DEXHElMER ~ J. LOUVET C. M. MESSIAEN: Président Examinateur Je remercie bien vivement Monsieur le Professeur NANGIDJOT d'avoir bien voulu s'intéresser à mon travail malgré un emploi du temps très chargé et je lui suis très reconnaissaut de tout';;) l'a.lüe qu'il m'a apportée, par ses critiques et ses conseils, pour Li. l'édaction de ce mémoire et des articles qui l'ont précédé. J'espère ne p45 l'avoir déçu par cette contribution aux nombreux travaux sur les maladies rnci- naires de la Tomate déjà réalisés dans son laboratoire. Monsieur le Professeur GARNIMR et Monsieur le Professeur DEXllEIMER m'ont reçu avec beaucoup de bienveillance et ont accepté de juger ce mémoire. Je suis très honoré de leur participation au jury. Je suis reconnaissant à Monsieur MESSIAEN, Directeur de Recherches à l'Institut National de la Recherche Agronomique, d'avoir bien voulu lui aussi faire partie de ce jury. Son exp8rience en mati~re de champignons du sol et de cultures maraîchères m'a été précieuse dês le début de ma carrière et ses remarques ont souvent été ù l'origine de réflexions fécondes. Je suis particulière.nent heureux que r.~onsieur LUUVE'r~ Directeur de la Station de Recherches sur la Flore Pathogène d~lns le Sol, de l'I.N.R.A., figure parmi les examinateurs. Sans son aide constante et Rans le réconfort souvent nécessaire de son a...nitié, cc travail n'auro.it pu tltre mené à bien. Il est juste que je manifeste ici tout ce

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.