Affordable Access

Connaissez vous Jean-Jules Richard?. Ville Rouge de Jean-Jules Richard, Montréal, Éditions Tranquille, 1949, 283 p. Réédition chez Leméac, 1976

Authors
Publisher
Éditions Jumonville
Publication Date
Disciplines
  • Literature
  • Political Science

Abstract

Connaissez vous Jean-Jules Richard? / Ville Rouge de Jean-Jules Richard, Montréal, Éditions Tranquille, 1949, 283 p. Réédition chez Leméac, 1976 Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Patrick Imbert Lettres québécoises : la revue de l'actualité littéraire, n° 56, 1989-1990, p. 42-43. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/39161ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 08:58 « Connaissez vous Jean-Jules Richard? » Ouvrage recensé : Ville Rouge de Jean-Jules Richard, Montréal, Éditions Tranquille, 1949, 283 p. Réédition chez Leméac, 1976 RELECTURE par Patrick Imbert CONNAISSEZ-VOUS JEAN-JULES RICHARD? «Les Québécois isolés pendant trois siècles, emprisonnés dans le crétinisme, se sont contentés d'une lutte périmée contre la culture des États-Unis», Ville Rouge, p. 59 (et non pas Les Demi-Civilisés de Jean-Charles Harvey). Ville Rouge de Jean-Jules Richard, Montréal, Éditions Tranquille, 1949, 283 p. Réédition chez Leméac, 1976. «L'ignorance volontaire du passé en- traîne la falsification du présent, telle est la fonction du tabou», affirme Jean- François Revel dans La Connaissance inu- tile (p. 57). D'un certain point de vue, on peut dire que cette phrase s'applique à une bonne

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.