Affordable Access

Publisher Website

Personal Status and Ritualized Exchange in Majapahit Java

Authors
Journal
Archipel
0044-8613
Publisher
PERSEE Program
Publication Date
Volume
59
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.3406/arch.2000.3554

Abstract

Kenneth R. Hall Durant la période des années 1200-1500, la mobilité dans l'échelle sociale javanaise s'explique par une richesse nouvelle et des opportunités de distinction de statut. La cour encouragea l'élite des communautés rurales à se penser comme partie d'un ordre royal hiérarchique basé sur les lignées et à participer à la vénération des ancêtres du roi. Une personne pouvait prendre place dans le réseau rituel royal et profiter d'une amélioration de son statut personnel en recevant un nouveau titre. Elle se soumettait ainsi au pouvoir du roi, de ses ancêtres et des dieux indiens avec lesquels ils se confondaient. Des familles étaient encouragées à rechercher richesse et statut et à développer la conscience du lignage, ce qui eut pour effet de donner un essor aux activités rurales. Les profits de l'économie rizicole javanaise largement excédentaires aux XIVe et XVe siècles permit à l'élite et aux aspirants à celle-ci (en compétition avec la vieille élite pour ses privilèges) de participer dans tout le royaume aux fêtes et célébrations fastueuses qui culminaient dans les cérémonies de cour dans lesquelles elle faisait montre de son succès matériel. En théorie, le roi contrôlait toutes les forces affectant la prospérité terrestre ainsi que le salut éternel, ce qui lui permettait d'incorporer ses sujets terrestres dans la société centrée sur la cour de Majapahit.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.