Note sur les Dialonké au Sénégal (département de Kédougou).

Affordable Access

Publisher Website

Note sur les Dialonké au Sénégal (département de Kédougou).

Authors
Publisher
PERSEE
Volume
2
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.3406/bmsap.1967.1509

Abstract

Résumé. En mai 1965, un bref séjour dans le village de Sécréta a permis de prendre un premier contact avec les Dialonké du Sénégal. Les villages dialonké sont situés à l'extrême sud-est du département de Kédougou et font partie d'un groupe ethnique s'étendant au delà des frontières du Sénégal, au Mali et en Guinée. Ils parlent une langue parente du soussou. Leur installation dans cette région date d'une cinquantaine d'années et s'est faite à partir de villages refuges situés en Guinée (Ouyoukha, Dombya et Dyoulabaya). On retrouve l'influence de ces villages origine et des migrations dans l'attribution des chefferies des villages qui forment des groupes. A l'intérieur de ces groupes, les hommes sont organisés en classes d'âges rassemblant chacune trois promotions successives de circoncis. Elles ont des fonctions sociales particulières. La principale activité des Dialonké est l'agriculture ; ils possèdent peu de bétail, des moutons surtout, et quelques bovins et chèvres. Les hommes tissent le coton qu'ils cultivent. Les castes sont celles des forgerons (dont les femmes sont potières) et des griots. Depuis une dizaine d'années, cette population est en voie d'islamisation.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Note sur les Dialonké au Sénégal (département de K...

on Cahiers du Centre de recherche... Jan 01, 1967

Note sur l'origine de Kédougou.

on Cahiers du Centre de recherche... Jan 01, 1965

Note sur l'origine de Kédougou.

on Cahiers du Centre de recherche... Jan 01, 1965

Des énarques aux managers [Notes sur les mécanisme...

on Actes de la recherche en scien... Jan 01, 1991
More articles like this..