Affordable Access

Publisher Website

L’épuisement professionnel (burn-out) : un problème réel

Authors
Journal
Reflets Revue d’intervention sociale et communautaire
1203-4576
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
7
Issue
1
Identifiers
DOI: 10.7202/026343ar
Disciplines
  • Political Science
  • Psychology
  • Social Sciences

Abstract

L’épuisement professionnel (burn-out) : un problème réel Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Viviane Munroe et Nicole Brunette Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 7, n° 1, 2001, p. 165-191. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/026343ar DOI: 10.7202/026343ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 14 February 2014 07:43 « L’épuisement professionnel (burn-out) : un problème réel » Reflets␣ —␣ Vol. 7, no 1, printemps 2001 Des pratiques à notre image 165 L’épuisement professionnel (burn-out) : un problème réel Viviane Munroe et Nicole Brunette Étudiantes au B.S.S., Université Laurentienne Introduction L’épuisement professionnel, aussi connu sous le nom de burn-out, «d’incendie ou de brûlure interne», est un concept qui a fait couler beaucoup d’encre au cours des deux dernières décennies. En recensant les écrits portant sur ce phénomène, on remarque que la documention, en le définissant et en le décrivant, a contribué à développer un vaste cadre conceptuel. Bien que les domaines de la psychologie, de la sociologie ainsi que du travail social aient tous abordé cet objet d’étude, peu de recherches ont été menées auprès de sujets et plus précisément auprès d’intervenant(e)s franco-o

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.