Affordable Access

Publisher Website

Place du pharmacien de ville dans la prise en charge des patients en ophtalmologie

Authors
Journal
Journal Français d Ophtalmologie
0181-5512
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
34
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.1016/j.jfo.2010.11.003
Keywords
  • Pharmaciens
  • Ophtalmologie
  • Pharmacies
  • Conseil
  • Prescriptions
  • Traitement
  • Pharmacists
  • Ophthalmology
  • Community Pharmacy
  • Advice
  • Drug Prescriptions
  • Treatment
Disciplines
  • Education
  • Geography
  • Medicine

Abstract

Résumé Introduction Le but de cette étude était d’évaluer le rôle des pharmaciens d’officine en ophtalmologie, en analysant la nature et la fréquence des demandes des patients et les difficultés rencontrées par le pharmacien pour le conseil et l’offre en ophtalmologie. Matériel et méthodes Un questionnaire anonyme de 13 questions a été adressé à 620 pharmaciens de la région Bourgogne. Ils devaient mentionner leur activité de conseil et d’offre en ophtalmologie et rapporter les attentes des patients. L’analyse distinguait trois groupes de pharmacies : celles situées en milieu rural, celles situées en zone urbaine de moins et de plus de 10 000 habitants. Résultats Le taux de réponse s’élevait à 46,9 %. L’offre en produits ophtalmologiques était largement répandue, principalement en lunettes de presbytie (84,5 %), en produits d’hygiène oculaire (76,0 %) et de contactologie (55,3 %). Seulement 36,8 % des officines proposaient des compléments alimentaires à visée oculaire, dont la plupart étaient en zone urbaine. En moyenne, le pharmacien était confronté à sept avis ophtalmologiques par semaine. Les avis pour des symptômes oculaires aigus de l’adulte étaient les plus fréquents, devant les conseils sur ordonnance, la contactologie et enfin la demande d’information sur les pathologies ophtalmologiques courantes (cataracte, glaucome, baisse d’acuité visuelle, dégénérescence maculaire liée à l’âge). Le pharmacien guidait ensuite le patient, soit vers la vente d’un produit, soit vers une consultation spécialisée. Discussion Le pharmacien et son personnel sont des éléments actifs dans la prise en charge des patients nécessitant des conseils ou des soins en ophtalmologie, au croisement du savoir thérapeutique, de la séméiologie d’urgence et du suivi des pathologies oculaires chroniques. Cependant, dans notre étude, si 46,0 % des pharmaciens estimaient pouvoir répondre de façon satisfaisante, 36,4 % ne se prononçaient pas et 7,0 % s’avouaient mal à l’aise face aux questions d’ophtalmologie. Quelle que soit la situation géographique de l’officine, les pharmaciens déploraient un manque de formation continue de la part des laboratoires pharmaceutiques et des enseignements universitaires, alors qu’il existait une attente forte, notamment dans les domaines de la thérapeutique et sur la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.