Affordable Access

Traduction de «Las malas juntas» de J.L. Urbina, suivi de la littérature latino-canadienne en traduction: zones de contact, zones de tension

Authors
Publisher
McGill University
Publication Date
Keywords
  • Literature - General
Disciplines
  • Literature

Abstract

La première partie de ce mémoire consiste en une traduction de l'espagnol au français d'environ la moitié des textes du recueil de nouvelles Las malas juntas, de l'écrivain chileno-canadien José Leandro Urbina. Cette œuvre importante d'un auteur renommé au Chili mais peu connu au Canada, parue pour la première fois en 1978 à Ottawa, n'avait jamais été traduite en français.La seconde partie du mémoire adopte une approche postcoloniale pour examiner dans un premier temps le rôle et la place de la traduction dans la production et la diffusion d'une littérature en espagnol au Québec et au Canada, et la façon dont cette littérature bouscule certains présupposés des théories traditionnelles de la traduction. Dans un deuxième temps, l'insertion problématique des œuvres latino-québécoise dans le corpus littéraire du Québec est examinée sous l'angle des défis que posent ces œuvres en traduction pour la définition des frontières de la littérature québécoise contemporaine.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.