Affordable Access

Publisher Website

Le discours théologique et son objet: perspectives néo-pragmatistes

Authors
Journal
Laval théologique et philosophique
0023-9054
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
49
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.7202/400768ar
Disciplines
  • Political Science
  • Religious Science

Abstract

Le discours théologique et son objet : perspectives néo-pragmatistes Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Marcel Viau Laval théologique et philosophique, vol. 49, n° 2, 1993, p. 233-248. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/400768ar DOI: 10.7202/400768ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 10:00 « Le discours théologique et son objet : perspectives néo-pragmatistes » Laval théologique et philosophique, 49, 2 (juin 1993) LE DISCOURS THEOLOGIQUE ET SON OBJET: PERSPECTIVES NÉO-PRAGMATISTES Marcel VIAU RESUME : Dans une perspective néo-pragmatiste, le discours de théologie fait appel à un corpus d'énoncés exprimés par un groupe de locuteurs, son objet étant soumis aux aléas de l'expérience. Les significations qui en surgissent sont des occurrences des comportements des locuteurs ; dès lors, le langage est affaire d'apprentissage en rapport avec le comportement des autres locuteurs. L'énoncé ne prend plus son fondement dans une substance mais dans une « manière de parler ». Connaître la signification d'un énoncé, ce n'est pas connaître l'objet que cet énoncé dénote mais plutôt être capable de l'utiliser dans des phrases et donc, dans un discours. Mais cela ne fait pas pour autan

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.