Affordable Access

Publisher Website

Dans les marges des théologies de l’expiation

Authors
Journal
Laval théologique et philosophique
0023-9054
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
60
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.7202/011362ar
Disciplines
  • Religious Science

Abstract

Billy Budd, la dernière oeuvre de Melville, contient le récit de quatre morts violentes. Deux marins meurent victimes de leur devoir en temps de guerre. L’amiral Nelson succombe lors de la bataille de Trafalgar après s’être théâtralement exposé au feu de l’ennemi ; le héros éponyme, condamné par effet de la loi martiale, meurt innocent mais parfait dans sa soumission. Toutes ces morts, mais surtout les deux dernières, sont présentées par l’auteur comme pouvant être éclaircies, peut-être, en ayant recours à une notion de sacrifice. L’article assure qu’il n’en est rien, car aucune de ces victimes n’est la « victime parfaite » qu’exige la conception biblique de sacrifice expiatoire.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.