Affordable Access

Publisher Website

Figures de l’empirisme. Discours de réception à la Société Royale du Canada : Présentation

Authors
Journal
Philosophiques
0316-2923
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
12
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.7202/203293ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Figures de l’empirisme. Discours de réception à la Société Royale du Canada: présentation Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Josiane Boulad Ayoub Philosophiques, vol. 12, n° 2, 1985, p. 411. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/203293ar DOI: 10.7202/203293ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 03:05 « Figures de l’empirisme. Discours de réception à la Société Royale du Canada : présentation » PHILOSOPHIQUES, Vol. XII, Numéro 2, Automne 1985 FIGURES DE L'EMPIRISME DISCOURS DE RÉCEPTION À LA SOCIÉTÉ ROYALE DU CANADA PRÉSENTATION Il nous est apparu important, autant pour la vie de la pensée que pour saluer l'une des figures intellectuelles dominantes de notre communauté philosophique, de faire bénéficier les lecteurs de Philosophiques du discours prononcé par M. François Duches- neau (Université de Montréal) le 7 décembre 1984, lors de sa réception au sein de la Société Royale du Canada, comme mem- bre de cette prestigieuse institution, la plus ancienne de nos sociétés savantes. Le devenir intellectuel du récipiendaire se des- sine, de manière éloquente à même les pages qu'on va lire, qui retracent avec la sûreté et la précision propres au discours incisif de François Duchesneau les «

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.