Affordable Access

Publisher Website

De l’amour de la vodka pure et du progrès postsocialiste en Lituanie

Authors
Journal
Anthropologie et Sociétés
0702-8997
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
37
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.7202/1017908ar
Keywords
  • Lankauskas
  • Boire De La Vodka
  • Lituanie
  • Consommation
  • Changement Postsocialiste
  • « Modernité Et Tradition »
  • Globalisation
  • Vodka Drinking
  • Lithuania
  • Consumption
  • Post Socialist Change
  • « Modernity And Tradition »
  • Globalization
  • Beber Vodka
  • Lituania
  • Consumo
  • Cambio Pos-Socialista
  • « Modernidad Y Tradición »
  • Globalización

Abstract

En mettant l’accent sur le mariage urbain comme terrain ethnographique, cet article examine la relation « d’affection » (lovemarking) que les consommateurs lituaniens entretiennent avec les marques de vodka (degtinė) domestiques. La disposition affective des buveurs envers la degtinė est analysée par rapport à la « redomestication » de cette boisson populaire maintenant distillée grâce à de nouvelles technologies perçues comme modernes et progressistes. En invoquant la tradition et l’histoire « importante », et en manipulant les métaphores de « pureté » et de « naturel », les marques « attachantes » de vodka domestique font écho aux désirs d’unité nationale et de particularisme. En même temps, et de façon paradoxale, ces marques donnent l’occasion aux consommateurs de construire des imaginaires et des identités plus globales et plus modernes. Dans la Lituanie d’aujourd’hui, le fait de boire de la degtinė révèle comment la modernité globale envahissante crée la similitude mais également, comment elle est impliquée dans la création de traits distinctifs locaux définis en termes nationalistes. Cet article montre aussi que les marques de vodka « attachantes » constituent des moyens efficaces pour identifier et mettre en place le changement post socialiste perçu positivement.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.