Affordable Access

Publisher Website

Autodiffusion cationique dans l'oxyde de nickel monocristallin sous pression partielle d'oxygene voisine de la pression de dissociation de l'oxyde

Authors
Journal
Journal of Physics and Chemistry of Solids
0022-3697
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
42
Issue
8
Identifiers
DOI: 10.1016/0022-3697(81)90125-6

Abstract

Résumé Nous avons étudié la diffusion du traceur 63Ni dans des monocristaux d'oxyde de nickel, à des températures comprises entre 800 et 1100°C, sous des pressions partielles d'oxygène voisines des pressions correspondantes de dissociation de l'oxyde ( po 2 = 2 10 −9 atm (200μPa) à 1100°C et 10 −14 atm (2 n Pa) à 800°C). Dans ces conditions, le défaut majoritaire responsable de la diffusion est la lacune cationique doublement ionisée V″ et la concentration de ce défaut est très faible. Les valeurs des coefficients de diffusion en volume D v . peuvent être alignées sur une droite d'Arrhénius: D v( cm 2s −1 ) = 5.2510 −6 exp ( − 154 kJ mol −1 RT ) L'énergie d'activation ainsi trouvée est très proche de l'enthalpie de migration de la lacune V″. II est donc certain que la concentration en lacunes est constante et fixée par la concentration en impuretés, dans les conditions de nos expériences.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.