Affordable Access

Publisher Website

“Negation, Annihilation and Nothingness”: Risks and Recovery from Parental Loss and Abandonment in Nancy Huston’s Instruments of Darkness

Authors
Publisher
Conseil international d’études canadiennes
Publication Date
Identifiers
DOI: 10.7202/1009917ar
Disciplines
  • Literature
  • Medicine
  • Psychology

Abstract

Le roman Instruments des ténèbres de Nancy Huston montre que les forces libérées par le récit d'un traumatisme peuvent être à la fois rédemptrices et dévoratrices. À l'aide d'une grille de lecture littéraire et psychanalytique et s'inspirant des théories de LaCapra, Bion, D. W. Winnicott, Laub, Poland et André Green, l'auteure analyse les expériences vécues dans l'enfance par les deux personnages principaux ainsi que leurs liens et leurs attachements ultérieurs, marqués par la rupture et la séparation, afin de mettre en relief la manière dont le texte porte l'empreinte de blessures anciennes. Le roman suit les multiples mécanismes par lesquels la protagoniste du récit-cadre affronte son passé en enregistrant les méandres de son existence dans le récit-cadre : il participe ainsi à un processus thérapeutique qui contrebalance les effets traumatiques, sur le plan physique ou psychique, de la mort de la mère.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.