Affordable Access

Craving in patients with schizophrenia and cannabis use disorders.

Authors
  • Schnell, Thomas1
  • Becker, Theresa
  • Thiel, Maria Chantal
  • Gouzoulis-Mayfrank, Euphrosyne
  • 1 Psychologist, Department of Psychiatry and Psychotherapy II, LVR Clinics Cologne, Cologne, Germany; Professor, Department of Clinical Psychology and Psychotherapy, Medical School Hamburg, Hamburg, Germany. , (Germany)
Type
Published Article
Journal
Canadian journal of psychiatry. Revue canadienne de psychiatrie
Publication Date
Nov 01, 2013
Volume
58
Issue
11
Pages
646–649
Identifiers
PMID: 24246436
Source
Medline
Keywords
Language
English
License
Unknown

Abstract

Objectif : L’utilisation du cannabis est répandue chez les patients souffrant de schizophrénie, malgré son effet négatif sur l’évolution de la maladie. Le désir intense est un prédicteur considérable de rechute chez les personnes souffrant de troubles liés à l’utilisation d’une substance. Notre recherche visait à obtenir un aperçu de l’intensité et des dimensions des désirs intenses chez les patients souffrant de schizophrénie et de troubles liés à l’utilisation de cannabis (TUC), comparativement à des personnes en santé avec TUC (sujets témoins). Méthode : Nous avons examiné 51 patients souffrant de schizophrénie et de TUC, et 51 sujets témoins au moyen du questionnaire de dépistage du désir intense de cannabis. Résultats : Nous avons observé une intensité générale plus grande du désir intense et un soulagement plus grand du désir intense chez les patients souffrant de schizophrénie et de TUC. Le besoin de récompense était plus grand dans le groupe TUC. Le besoin de soulagement était associé aux symptômes de schizophrénie chez les patients souffrant de schizophrénie et de TUC. Conclusion : Nos résultats rejoignent le point de vue selon lequel des aspects de l’automédication ou de la régulation de l’affect peuvent justifier (du moins en partie) l’utilisation de cannabis chez les personnes souffrant de schizophrénie. Une meilleure compréhension des dimensions du désir intense peut contribuer à améliorer les interventions thérapeutiques ciblées qui visent à réduire la consommation de drogues dans ce groupe de patients difficiles à traiter.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times