Affordable Access

Couvert forestier et distribution de Pan paniscus dans la Réserve Naturelle de Sankuru, RD Congo

Authors
  • Nyembo Kabemba, Faustin
  • Lusa Mbaya, Richard
  • Muanza Kapuadi, Alice
  • Mukadi Nyembwe, Augustin
  • Mamadou, Cherif
  • Kamutanda, Kalombo
  • KONé, Inza
Publication Date
Mar 13, 2019
Source
HAL-SHS
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Il y a plusieurs années, l’accès aux divers points du paysage Salonga-Lukenie-Sankuru était extrêmement difficile, voire impossible. Cette difficulté constituait un handicap dans l’obtention de données de base, ainsi que le contrôle et le suivi de la gestion des ressources naturelles dans ce plus grand bloc des forêts inconnues en R.D. Congo. La Réserve Naturelle de Sankuru (RNSA), fait partie de ce paysage. Elle est située au centre du pays, dans la partie Nord de la province de Sankuru, à -2,56° de latitude et 24,15° de longitude, à l’Ouest du paysage Tshuapa-Lomami-Lualaba (TL2).Au moyen de la télédétection, du Système d’Informations Géographiques (SIG) et d’enquêtes auprès des populations locales, les recherches ont été focalisées sur la collecte des données et l’établissement des cartes de base pour le suivi et la gestion. La mise à disposition des images satellites Sentinel 2, SPOT 5, 6 et 7 par l’IGN (Institut Géographique National) et de Landsat 8 téléchargées, a contribué significativement à l’obtention des résultats présentés, notamment des informations cartographiques sur l’état du couvert forestier et sur les actuels et anciens emplacements des espèces phares telles que le bonobo (Pan paniscus) et l’okapi (Okapia johnstoni). Ce travail donne aux gestionnaires un aperçu de ce qu’est devenu l’aire protégée de Sankuru plus de dix ans après sa création.Les résultats obtenus montrent que la présence de bonobo est faible sur la grande partie de la RNSA, seule la chefferie de Djonga présente des signes d’une forte concentration de cette espèce. Dans les mosaïques champs-villages, sa présence est nulle. L’okapi est également signalé dans cette même chefferie.Par rapport à l’occupation du sol, près de 81% de la RNSA est couvert par la forêt, dont 54 % par une forêt dense humide et 26,4% par la forêt secondaire. L’espace non forestier est occupé par la mosaïque champs-villages, la savane et le sol nu représentant respectivement 14,2 %; 1,6 % et 3,5 %. Plusieurs villages sont implantés au sein de la réserve et constituent une difficulté pour la gestion et la conservation de la biodiversité présente dans cette aire protégée.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times