Affordable Access

Correlation of occurrence of infection in burn patients.

Authors
  • Latifi, N A1
  • Karimi, H1
  • 1 Plastic and Reconstructive Surgery, Faculty of Medicine, Iran University of Medical Sciences, Tehran, Iran. , (Iran)
Type
Published Article
Journal
Annals of burns and fire disasters
Publication Date
Sep 30, 2017
Volume
30
Issue
3
Pages
172–176
Identifiers
PMID: 29849518
Source
Medline
Keywords
Language
English
License
Unknown

Abstract

L’étude de la flore de la zone brûlée est utile pour connaître les possibilités d’antibiothérapie et la colonisation par des bactéries multi-résistantes. Le but de cette étude était de colliger les bactéries responsables d’infections sanguines, urinaires, respiratoires et d’étudier leur corrélation avec les bactéries retrouvées dans les zones brûlées, relevées dans les dossiers des patients. Les données démographiques et bactériologiques (avec antibiogrammes) au niveau de la brûlures et dans les sites infectés ont été relevées, chez 1 721 patients hospitalisés, d’âge moyen 26,3 +/- 20,25 ans. La durée moyenne d’hospitalisation était de 14,41 jours (0-64). Une infection de la brûlure a été diagnostiquée chez 38,54% des patients. Le genre le plus souvent retrouvé était Staphylococcus (55,1%). Par ordre décroissant, nous avons isolé Pseudomonas æruginosa (14.29%), Enterococcus sp. (12,24%), E. coli (4%), Klebsiella et Proteus (tous deux 2%). Les infections urinaires représentaient 27,9% du total, les examens de crachats ont été positifs dans 1,14%, les cultures de cathéters dans 12,3% et une septicémie était en cause dans 7,6% des cas. Les isolements dans le sang et l’urine (monobactériens le plus souvent) corrélaient bien avec la flore cutanée. La bactérie le plus souvent retrouvée en sites multiples était Pseudomonas æruginosa, l’amikacine étant l’antibiotique le plus régulièrement efficace. Plus de 39% des patients ayant eu des cultures positives en avaient 3 ou plus positives, dont 36,5% au même germe, ce qui témoigne d’une infection disséminée.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times