Affordable Access

Coordinated Reasoning and Augmented Individualism

Authors
  • Stirling, Wynn C.
  • Tummolini, Luca
Publication Date
Jan 01, 2018
Source
Cairn
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Une composante essentielle de toute théorie de raisonnement en équipe est une définition formelle de la rationalité de groupe, et des intérêts collectifs qui motivent le raisonnement des membres de l’équipe. Cet article suggère qu’une notion opérationnelle de coordination peut remplir ce rôle, en évitant d’attribuer à un groupe des préférences qui lui seraient propres. La coordination est une notion fondamentalement collective, et est complémentaire – ainsi que distincte – à la notion de performance, qui est une notion fondamentalement individuelle. Ces deux dimensions de rationalité collective, qui se manifeste par le degré de coordination, et de rationalité individuelle, qui se manifeste par le degré de performance, sont nécessaires pour appréhender pleinement les comportements de groupe dans un environnement social. La théorie des jeux conditionnels offre un cadre mathématique flexible au sein duquel les individus peuvent moduler leurs préférences en réponse à l’influence sociale que les autres exercent sur eux. La propagation de l’influence sociale au sein d’un réseau social permet de faire émerger un modèle social exhaustif, qui offre simultanément une définition opérationnelle de rationalité de groupe, ainsi qu’un concept opérationnel de rationalité individuelle augmentée, qui ensemble définissent un concept de raisonnement coordonné.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times