Affordable Access

Concilier des logiques plurielles au sein d’une organisation hybride relevant du secteur des sociétés d’assurance mutuelles : le cas de la MAIF

Authors
  • Seran, Hubert
Publication Date
Sep 27, 2019
Source
HAL-Descartes
Keywords
Language
French
License
Unknown
External links

Abstract

Un grand nombre d'organisations poursuivent des objectifs de performance économique dans des contextes organisationnels divers. Or, parallèlement à la poursuite de leur performance économique, certaines d’entre elles poursuivent des objectifs de performance d’utilité sociale.Nous avons entamé cette recherche afin de comprendre comment des organisations hybrides de l’économie sociale, concilient des logiques qui peuvent paraître contradictoires, logique économique et logique d'utilité sociale, qu’elles doivent articuler et qui peuvent être sources de tensions.Notre recherche est organisée autour de trois essais qui analysent, indépendamment les uns des autres, plusieurs dispositifs de gestion, de gouvernance ou de management dont les déploiements respectifs ont des effets sur la performance économique et la performance d’utilité sociale que certaines organisations se fixent comme objectifs à atteindre simultanément et qui peuvent susciter des tensions nouvelles entre les logiques.Nos résultats apportent un éclairage sur la manière dont des outils de gestion spécifiques influencent l’articulation de différentes logiques et peuvent accompagner une structure militante dans sa poursuite d’objectifs d’utilité sociale et légitimer, en interne, son action. Ils montrent, également, l’impact relatif des nouvelles contraintes législatives et règlementaires sur la gouvernance des sociétés d’assurance mutuelles et, en conséquence, sur les tensions entre les logiques qu’elles poursuivent simultanément. Ils font, aussi, émerger les liens forts qui existent entre les populations différentes, porteuses de logiques différentes au sein d’une même organisation, lorsqu’on intervient sur le type de management de l’une.Nous montrons qu’une organisation de l’économie sociale n’est pas réduite à son statut, ni même, à son hybridité originelle, et qu’elle peut porter une logique intégrative de « mieux-être commun », qualifiée de politique dans cette recherche, car elle veut atteindre simultanément des objectifs de performance sociale, sociétale, économique et environnementale.

Report this publication

Statistics

Seen <100 times